PORTRAIT

Joaillerie, Luxe et Développement durable : une approche pionnière

Une créatrice au parcours atypique

Muriel Gibault : Fondatrice et Présidente d’april, une autodidacte dans l’univers de la joaillerie

Issue d’une longue lignée d’artisans d’art, et sensibilisée depuis toujours au respect de la nature, après des études littéraires, Muriel Gibault a exercé pendant plus de 20 ans des fonctions de cadre dirigeant dans le secteur du luxe, de l’industrie et au sein d’une ONG de protection de l’environnement. En 2010, elle fonde sa propre Maison avec la conviction que la joaillerie peut et doit porter une dimension éthique. Promouvoir une autre vision en développant une approche contemporaine, consciente des enjeux sociaux, humains et environnementaux, tel est le pari osé d’april. Un esprit pionnier et chaleureux au service de la beauté, de la séduction et d’une complicité profonde et sincère entre les êtres humains.

Joaillerie et luxe responsable, une vraie signature

Matières, manière, mariage … Quand l’engagement personnel se double d’une dimension éthique, le bijou n’incarne plus seulement le don de soi mais aussi une promesse éco-responsable. Cette promesse emplie d’espoir est à l’origine de la naissance de la Maison april.

Avril 2010 : un sourcing responsable

april lance sa première collection sur la base d’un concept alors totalement inédit : proposer un regard différent sur la joaillerie en osant des bijoux entièrement éco-conçus, éthiques et équitables. Or et platine Fairmined, argent recyclé, pierres fines naturelles, diamant Kimberley tracé, saphir équitable, écrin recyclable : tout est pensé dans une logique de développement durable, au service de l’homme et de la nature.

Avril 2010 : l’artisanat

Le respect dû au travail de ces hommes au fond des mines, comment lui donner vie ? Comment ramener vers la lumière ce métal si précieux ? La mécanisation, si noble soit-elle, ne m’a pas semblé l’outil approprié pour répondre à cette question, déclare MG. Seule, la main de l’homme peut lui donner cette dimension affective et esthétique, digne de rendre hommage à la terre qui a fourni la matière première pour embellir les mains d’une jolie femme … et d’un bel homme !

L’artisanat, comme une évidence : ces hommes que l’on appelle “artisans”, ces hommes à mi-chemin entre artiste et ouvrier, qui mettent tant d’années avant d’acquérir une parfaite maîtrise de leur art, seuls ces hommes peuvent façonner un bijou, éthique  par l’origine du métal, mais également éthique par la passion qui traverse la chaîne de fabrication du bijou de part en part : une créatrice amoureuse de la nature qui lui fait enfanter des croquis qui, le savoir-faire de l’artisan, vont donner naissance aux collections de la Maison april.

Avril 2010 : un autre regard

 

Interprétant les symboles d’une innocence et d’une bienveillance intemporelles, april offre des formes simples, douces et discrètes. Des courbes associées aux rondeurs des fleurs et au symbole de l’amour jaillissent des collections tout en finesse d’une authenticité candide.

 

Classiques ou audacieuses, les lignes traduisent des émotions vibrantes puisées au coeur de la nature. Les alliances et bagues de fiançailles rappellent ainsi qu’un engagement n’est pas nécessairement ostentatoire mais l’expression d’une rencontre sincère.

 

Les collections se déclinent tout en subtilité pour tisser un lien profond entre hommes et femmes, par delà les générations et les modes, pour le bonheur de partager un bijou chargé de sens, de poésie et d’harmonie.

april by MG

terre de luxe éthique et équitable